Garage69
Publié le - 23 clics -

Quel est le principe du permis accéléré ?

Après vous être renseigné sur les conditions d’obtention du permis de conduire, vous avez certainement entendu parler de ça : le principe du permis accéléré. Egalement connu sous le nom de permis intensif, cette formation est proposée par les auto-écoles pour vous permettre d’avoir votre permis de conduire en un mois. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Comment fonctionne-t-il ?

Les cours de code accéléré

Pour que le candidat puisse se tenir prêt pour ses examens de permis de conduire, des cours de code accéléré lui sont proposés. Les cours se déroulent sur quelques jours (2 à 4 jours), en petit groupe, pour accélérer la progression de chacun. L’auto-école veille à ce que chaque candidat maîtrise et acquiert à la perfection les différents points importants du code de la route. L’examen de code est prévu de manière à respecter les 15 jours entre la réussite au code et l’examen de conduite.

Qu’en est-il de l’épreuve de conduite ?

Dans le cadre d’un permis accéléré, le candidat doit terminer les sessions de 20 ou 30 heures de conduite en 5 à 10 jours. Dans un premier temps, les cours se déroulent sur un circuit qui leur est réservé. Puis ils seront menés à conduire dans les conditions réelles de circulation. L’examen de conduite, quant à lui, se déroule de la même manière que l’épreuve normale.

Un choix plus onéreux

Le fait de pouvoir obtenir son permis de conduire plus rapidement est très tentant. Cependant, il faut noter que les formations accélérées imposent quelques limites, mais elles sont surtout plus onéreuses que l’auto-école classique. En effet, vous serez contraint de payer jusqu’à 1000 euros de plus qu’avec un permis normal.

Et bien qu’il soit pratique, tous les candidats ne sont pas forcément aptes à maîtriser les codes et la conduite en un mois. Les risques d’échec ne sont donc pas nuls.

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 29 Janv. 2019Peugeot 3008 : Le SUV à ne pas manquer chez Glinche Automobiles !913 clics
  2. 19 Janv. 2019La vignette anti pollution se déploie en France766 clics